Profil utilisateur

Profil contributeur

Smila
Saint-Aubin-Celloville

Contributions utilisateur

Discussion

Un territoire solidaire
Comment construire de nouveaux logements sans réduire les surfaces agricoles et naturelles ?
17 novembre 2016 - 16h33
Avant de vouloir construire de nouveaux logements, il faudrait déjà restaurer tous les bâtiments et maisons anciens ou abandonnés. Il faudrait également que les aides accordées à l'amélioration d'un habitat incite à acheter dans l'ancien et pas dans le neuf. Commençons par nous occuper de ce qui existe déjà en centre ville et en centre bourg et centre village avant d'aller s'étaler plus loin en périphérie.
Un environnement de qualité
Comment adapter la Métropole au changement climatique ?
17 novembre 2016 - 16h50
Le remembrement initié dans les années 1950 a fait beaucoup de mal aux terres agricoles. L'arrachage de haies, d'arbres, l'arasement des talus et le comblement de mares ont détruit le bocage normand avec les conséquences que l'on connaît aujourd'hui dont les inondations à répétition. Il serait temps de replanter des haies entre les parcelles agricoles et le long des routes et des voies cyclables afin de limiter les coulées de boue à chaque fois qu'il pleut plus d'une journée. Il serait temps aussi de comprendre que la culture "chimique" des terres agricoles a appauvri les sols qui sont passés d'éponge à toiles cirées. Il faut donc encourager la culture biologique sur toute la Métropole.
Une économie dynamique
Quelles mesures prioritaires pour accueillir les entreprises ?
17 novembre 2016 - 17h29
Je rappelle un évidence : la première entreprise de France, c'est l'artisanat. A cette catégorie, s'ajoutent les commerçants, les professions libérales (architectes, graphistes, médecins, vétérinaires, infirmiers...) qui ont la possibilité de s'installer sur tout le territoire à condition aujourd'hui d'avoir un accès internet haut débit. Un médecin est obligé d'avoir du haut débit pour pouvoir transférer ses données à la Sécurité Sociale, de même que les commerçants pour passer leurs commandes chez leurs fournisseurs via internet. Et pourtant, il existe des zones où le haut débit est absent dans la Métropole Rouennaise. Pour permettre aux entreprises de pouvoir s'installer partout sur le territoire, le haut débit est une nécessité. Certains salariés travaillent de chez eux et ont besoin de débit dans le cadre de leur télétravail.

Carte participative

Cadre de vie
Où et comment faciliter vos pratiques sportives et de loisirs ?
20 novembre 2017 - 16h43
Créer un véritable réseau cyclable sur le plateau Est, à l'écart des grands axes, afin de relier les villages entre eux et permettre aux collégiens et lycéens de rejoindre leurs lieux d'études en toute sécurité. Ce réseau permettra aussi aux sportifs de rejoindre les différentes installations du plateau Est. Les habitants qui vivent dans des villages dépourvus de tout commerce bénéficieront également de ces aménagements pour se déplacer en toute sérénité et sécurité pour aller chercher ne serait-ce qu'une baguette de pain...
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
28 octobre 2016 - 13h22
Considérer que le vélo est avant tout un moyen de déplacement au même titre que la voiture ou le bus et, à ce titre, créer des aménagements sûrs pour relier les villages et les villes et desservir ainsi les lieux d'études (écoles, collèges, lycées etc) et les lieux de travail (ZAC, ZI etc) afin d'avoir un véritable réseau qui s'étend au-delà des 4 km du centre ville de Rouen. En 2016, risquer sa vie sur des départementales en allant travailler à vélo n'est pas acceptable. Je joins une photo de la D95 à 1km de l'entrée de Franqueville Saint Pierre et à 1 km du lycée Galilée situé à Franqueville Saint Pierre. Vous jugerez par vous-même. Je signale qu'un chemin de randonnée existe à cet endroit, qui permettrait, s'il était revêtu, d'éviter ce genre de route.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
04 novembre 2016 - 21h47
Il semble évident que les associations de cyclistes métropolitaines sont les mieux placées pour aider les décideurs et les aménageurs à définir un schéma cyclable cohérent. Pourquoi se priver de telles sources quand il s'agit d'aménagement du territoire ? Les cyclistes savent quels aménagements sont plus pertinents que d'autres, il convient donc de les entendre via les associations cyclistes qui les représentent.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
10 novembre 2016 - 18h44
Dans la périphérie rurale, il n'y a pas de transport en commun, peu voire pas de commerces et le seul moyen de transport qui reste est la voiture parce que rouler à vélo sur les départementales non aménagées effraie bon nombre de cyclistes. J'y circule mais par moment, c'est vraiment terrifiant.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
10 novembre 2016 - 18h45
Cet itinéraire permettrait de rejoindre la D6015 à la D6014 à hauteur de Boos donc oui, il est urgent de réfléchir à cette liaison entre la Seine et le plateau Est de Rouen.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
10 novembre 2016 - 18h52
C'est le type d'aménagement inepte et absurde, couteux et impraticable qu'aucun cycliste n'empruntera car il est inadapté à la pratique du vélo. De plus cette rue ne supporte pas un trafic qui nécessite un aménagement particulier. Une zone 30 suffit à apaiser la circulation et régler les conflits d'usage.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
11 novembre 2016 - 16h38
Aménager cet axe qui permet d'aller du plateau Est de Rouen à la vallée de l'Andelle est une absolue nécessité. Cette route serpente entre des talus, des fossés, des déclivités, avec de la forêt, la visibilité y est réduite dans bon nombre d'endroits, la chaussée est dans un état lamentable, les carrefours sont dangereux. C'est un axe qu'il faut aménager prioritairement d'autant que des sentiers de randonnée et des chemins d'exploitation qui longent cette route le permettraient aisément.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
11 novembre 2016 - 16h42
Il faut absolument que la V33 aille au-delà de la base nautique de Belbeuf et que son aménagement se poursuive jusqu'à Elbeuf et Pont de l'Arche. De Belbeuf à Elbeuf via Port Saint Ouen, la route est suffisamment large (3 voies bien souvent) pour y installer une voie cyclable.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 14h58
Les habitants des hauteurs (de Belbeuf, Franqueville Saint Pierre, Saint Aubin Celloville, Ymare, Quévreville la Poterie, Boos etc)qui rejoignent la zone industrielle sont obligés de passer soit par le Pont Mathilde soit le pont d'Oissel, en voiture, et de faire au minimum 20 km alors qu'avec le bac et un vélo, les détours sont évités de même que la congestion sur les ponts. Le bac de Saint Adrien a fonctionné jusqu'en 1994 me semble-t-il et il me paraît opportun de le remettre en service.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 15h16
Cet endroit qui se trouve à la sortie ou entrée de Franqueville Saint Pierre suivant le sens dans le lequel on circule, non loin du Lycée Galilée est éminemment dangereux : la chaussée est en mauvais état, la visibilité mauvaise à cause de la déclivité et des deux virages en S. Pour éviter cet endroit, il serait possible d'aménager le GR25 à la sortie de Saint Aubin Celloville pour rejoindre le hameau du Canivet, à cheval sur les communes de Saint Aubin Celloville et Franqueville Saint Pierre.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 15h23
Afin de permettre aux cyclistes de rejoindre le village de Saint Aubin Celloville aux deux hameaux d'Incarville et de Celloville, sans passer par la D91 et surtout la D95 qu'il faut couper 2 fois dans le sens Saint Aubin Celloville vers Celloville en plein virage sur une route limitée à 90 km/h, il faut aménager ce chemin et le rendre accessible aux modes de déplacement actifs et engins d'exploitation, comme cela a été fait sur le plateau du Vercors pour relier les villages d'Autrans, Méaudre, Lans en Vercors et Villard de Lans.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 15h35
Afin d'éviter le ravin de la Garenne sur la D95, il est nécessaire de revêtir le chemin des Chasse Marais situé au hameau du Canivet et le GR 25 en direction de Saint Aubin Celloville.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 15h42
Afin de rejoindre les commerces du centre ville de Franqueville Saint Pierre en venant de Saint Aubin Celloville, village sans commerces, il faut revêtir le GR25 reliant le hameau de Celloville au hameau du Canivet en évitant le ravin de la Garenne.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 16h54
Aménager la D6015 en amont de Rouen avec des bandes multifonctionnelles comme cela est en cours sur cette même départementale entre Barentin et Yvetot en attendant d'avoir une véritable continuité de la V33 en site propre jusqu'à Pont de l'Arche.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 16h57
En attendant la réalisation de voies cyclables en site propre sur la D6014, aménager des bandes multifonctionnelles comme sur la D6015 entre Barentin et Yvetot ou à l'instar de ce qui se fait dans les Pyrénées Orientales sur la D22.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 18h09
Vu que l'éclairage public en milieu rural n'existe pas sorti des villages, penser à aménager les pistes cyclables pour relier les villages avec des pistes phosphorescentes pour palier le manque de lumière.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
12 novembre 2016 - 18h19
La piste cyclable aménagée sur le quai de Paris dans le sens Est - Ouest mène à 3 passages piétons et cyclistes pour rejoindre la V33 au niveau de la déchetterie. Les deux feux qui se trouvent sur les quais hauts sont réglés normalement et même si on attend un peu, c'est acceptable. En revanche, le feu qui se situe au niveau de la remontée des quais bas juste avant d'arriver sur le boulevard Aristide Briand est vert pour les voitures et camions en quasi permanence ce qui fait qu'on perd un temps fou pour traverser cette route. Le bouton qui permet normalement de demander le passage pour les piétons et vélos ne fonctionne pas.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h06
Autoriser un double sens cyclable rue Jules Verne pour rejoindre le collège Emile Verhaeren via la rue Paul Emile Victor et la rue Jules Ferry.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h10
Autoriser un double sens cyclable rue Abbé Godefroy, ce qui permet de rejoindre le Lycée Galilée au haut de la côte de Bonsecours sans emprunter ni la D6014 ni la D914.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h13
Autoriser un double sens cyclable rue Léon Lebourgeois pour pouvoir relier Bonsecours à Franqueville Saint Pierre sans emprunter ni la D914 ni la D6014.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h18
Autoriser un double sens cyclable rue Léon Lebourgeois (Bonsecours) puis rue de Corval (le Mesnil Esnard) afin de rejoindre Bonsecours à Franqueville Saint Pierre sans emprunter ni la D6014 ni la D914. Cet itinéraire permet de desservir l'établissement scolaire privé La Providence à Mesnil Esnard ainsi que les installations sportives de Mesnil Esnard.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h24
Aménager cette rue pour les cyclistes, dans les deux sens. Cette rue dessert l'école Edouard Herriot ainsi que la crèche ; la simili piste cyclable qui avait été "balisée "sur ce secteur a laissé la place à du stationnement automobile...
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h28
Autoriser un double sens cyclable sur cette portion de la rue Sadi Carnot, qui permettra de rejoindre Franqueville Saint Pierre à Bonsecours sans emprunter la D6014 ni la D914.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h36
Un aménagement cyclable est nécessaire pour permettre aux enfants et aux parents de circuler en sécurité à vélo dans ce secteur.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
13 novembre 2016 - 15h40
L'ancienne D7 est utilisée par les joggeurs et les cyclistes pour aller du Lycée Galilée à Belbeuf. Il faut utiliser cette ancienne route comme voie cyclable en la nettoyant et en aménageant le carrefour qui permettra un accès direct au lycée Galilée.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
15 novembre 2016 - 12h24
Entièrement d'accord. Le boulevard Aristide Briand et la Place Saint Paul sont conçus uniquement pour la trafic automobile et le vélo est le grand absent.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
17 novembre 2016 - 13h26
La chaussée rue Annie de Pène est dans un état lamentable. Emprunter cette route dans la descente vers Rouen est un véritable parcours du combattant vu le nombre de rustines et de trous qui jonchent la chaussée jusqu'au rond point rue Annie de Pène - rue de Repainville. Sur Bonsecours, la chaussée est correctement entretenue mais dès qu'on franchit le panneau "Rouen", c'est l'horreur. Cette rue est pourtant un axe qu'il convient d'aménager dans le sens montant et dans le sens descendant car en pente douce et permet de relier sans difficultés Rouen au plateau Est.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
17 novembre 2016 - 13h34
A cet endroit, à Franqueville Saint Pierre, juste avant le rond point qui permet de rejoindre Amfreville la Mivoie par une route en pente douce qu'il convient d'aménager prioritairement, la chaussée est dégradée et dangereuse pour les cyclistes. A réparer d'urgence !
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
17 novembre 2016 - 14h16
C'est vrai que ce rond point, en arrivant de Bonsecours et pour aller à Rouen rue du Faubourg Martainville est dangereux et on est obligé de rouler à 2 km/h pour le prendre sans risque de tomber.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
27 novembre 2016 - 13h41
Visiblement la dénomination "piste cyclable" échappe complètement à la municipalité de Franqueville Saint Pierre qui ne connaît pas sa définition.... A cet endroit, on est sur la rue de Pitres en direction du centre ville de Franqueville Saint Pierre et cette rue est l'ancienne rue qui menait à Belbeuf avant l'aménagement vers le lycée Galilée et en aucune façon une piste cyclable. Cette rue est en cul-de-sac et mène à un chemin réservé aux piétons vers l'Espace Galilée.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
27 novembre 2016 - 13h47
En venant de la rue de Pitres en direction de la D6014, il est très difficile de négocier ce virage dans le sens Sud Nord pour rejoindre le centre ville et les commerces de la rue de la République à Franqueville Saint Pierre.
Un territoire solidaire
Où et comment rendre plus facile la pratique du vélo ?
27 novembre 2016 - 13h52
Les potelets et le trottoir rendent dangereux le passage à vélo à cet endroit alors qu'on est censé être sur une "piste cyclable" qui n'a de "piste cyclable" que le nom.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
11 novembre 2016 - 16h47
Généraliser l'installation de jardinières et de plantes dans les rues piétonnes de manière à végétaliser les rues "minérales" du centre ville.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
11 novembre 2016 - 17h27
Végétaliser une ville commence par les initiatives individuelles. Il faut encourager les habitants à fleurir leurs balcons ou terrasses.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
11 novembre 2016 - 17h39
Installer des plantes le long des immeubles et à proximité des terrasses des cafés et restaurants.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
15 novembre 2016 - 18h05
Récupérer les eaux de pluie de toutes les églises et des bâtiments publics permettrait une économie d'eau et la possibilité d'arroser les jardinières et les espaces verts et fleuris dans les villes et villages. Cela permettrait également de multiplier les espaces végétalisés tout en préservant la ressource en eau.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
15 novembre 2016 - 18h09
Développer à Rouen le concept de potagers sur les toits. Les immeubles de l'Ile Lacroix à toits plats pourraient servir de bâtiments pilotes, expérience qui pourrait être élargie aux toits et jardins des bâtiments publics.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
15 novembre 2016 - 18h11
Installer des ruches sur les toits en villes pour produire du miel local.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
15 novembre 2016 - 18h13
Récupérer les plantes vivantes jetées dans tous les cimetières afin de les redistribuer lors de bourses aux plantes aux habitants ou les réutiliser pour fleurir les espaces verts communaux.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
15 novembre 2016 - 18h22
Créer des carrés potagers et aromatiques, et planter des arbustes fruitiers dans les écoles pour que les enfants apprennent à voir comment pousse ce qu'ils mangent.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
17 novembre 2016 - 11h34
A chaque fois qu'une rue est réaménagée, c'est systématiquement pour fluidifier le trafic automobile en créant des axes avec des trottoirs qui n'existaient pas avant dans les villages ruraux, trottoirs qui sont bien souvent inutilisables car mal pensés. Il serait judicieux de prendre exemple sur un village comme Chédigny qui a su remettre les piétons au coeur de son village en recréant des axes sans trottoirs mais avec une vitesse de circulation limitée à 20 km/h et en fleurissant le bord des routes. Cet exemple peut tout à fait être adapté dans les villages mais aussi dans beaucoup de rues de bourgs et de villes plus importants. Même à Rouen, il est possible d'envisager ce genre d'aménagement dans un nombre considérable de rues, aménagements qui laissent la part belle aux piétons, cyclistes, en sachant que la vitesse est limitée à 20 km/h.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
17 novembre 2016 - 13h50
Généraliser l'installation de bacs à compost pour récupérer les épluchures de fruits et légumes, les coquilles d'oeuf et les fleurs fanées, de manière à produire du terreau pour les plantations municipales. Chaque ilôt d'habitations en ville doit être équipé.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
17 novembre 2016 - 14h00
J'habite dans une commune dite "rurale" de la Métropole et travaille à Rouen. Dans ma commune, les sacs jaunes pour les déchets recyclables sont distribués depuis de très nombreuses années, ce qui permet un tri sélectif optimum, même s'il n'y a toujours pas de ramassage organisé pour le verre. A Rouen, rue aux Juifs comme dans le reste du centre ville, rien n'est prévu pour le tri sélectif hormis les bornes de dépôt volontaire installées rue des Fossés Louis VIII ou la place du Vieux Marché pour les plus proches. Il serait temps d'organiser la collecte des déchets recyclables en centre ville plutôt que de continuer à compter sur les habitants pour aller porter leurs déchets dans les bacs "éloignés" de leur domicile.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
05 dcembre 2017 - 15h53
Il faut interdire les écrans publicitaires lumineux dans l'espace public. C'est du gaspillage énergétique à l'heure où l'on nous demande d'éteindre la lumière quand on quitte une pièce...
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
05 dcembre 2017 - 15h57
Les places de stationnement créées lors de la réfection des voiries mériteraient d'être enherbées et pas bitumées. Il faut éviter le ruissellement des eaux et arrêter d'artificialiser les terres à outrance.
Un environnement de qualité
Où et comment renforcer la nature en ville ?
05 dcembre 2017 - 16h07
Rouen est une ville trop minérale qui mériterait de voir se multiplier les façades végétalisées.
Une économie dynamique
Où et comment renforcer le commerce ?
11 novembre 2016 - 17h00
J'aimerais voir se généraliser le maraîchage dans les villages et la création de vergers de manière à pouvoir acheter sur place les fruits et légumes en direct auprès des producteurs, dans nos villages. Même chose pour le concept des paysans boulangers qui fabriquent leurs pains avec le blé qu'ils cultivent... Cela créerait de vrais emplois, avec une certaine autosuffisance à la clé et ramènerait de la vie dans les villages, ce qui manque cruellement aujourd'hui.
Une économie dynamique
Où et comment renforcer le commerce ?
11 novembre 2016 - 17h10
Si on veut garder des commerces dans les centre villes et conserver une certaine attractivité, il faut cesser de développer les centres commerciaux périphériques qui ont déjà fait mourir les commerces dans les villages et qui feront mourir les autres si on continue d'aménager le territoire de la sorte.
Une économie dynamique
Où et comment renforcer le commerce ?
24 novembre 2016 - 18h12
Les food trucks ont le vent en poupe et ne cessent de se diversifier. la venue de ces food trucks dans les communes rurales permettrait d'amener de la vie dans ces communes bien souvent dépourvues de commerces. On peut imaginer la venue de 3 food trucks dans une semaine, pizzas, crêpes et hamburgers ou cuisine asiatique, traiteur, paellas etc qui s'installeraient dans le coeur du village de 17h à 21h.
Cadre de vie
Patrimoine : Quels sont les éléments naturels ou bâtis à protéger ?
20 novembre 2017 - 16h33
Cette église doit être sauvegardée et rénovée.
Cadre de vie
Patrimoine : Quels sont les éléments naturels ou bâtis à protéger ?
27 novembre 2017 - 16h59
Conserver et entretenir les haies existantes. Replanter des haies sur tout le territoire de la Métropole, entre les parcelles agricoles notamment, avec des essences rustiques et locales à type de charme, charmille, aubépine etc. Les haies protègent du vent, du soleil, empêchent le ruissellement, luttent contre les inondations, filtrent la pollution, fournissent en bois d’énergie, abritent les oiseaux, nourrissent les insectes pollinisateurs.
Cadre de vie
Patrimoine : Quels sont les éléments naturels ou bâtis à protéger ?
27 novembre 2017 - 17h05
Entretenir les mares, nécessaires à la biodiversité.