RETOUR Économie

En quoi les espaces naturels et agricoles contribuent-ils à l’économie locale ?

Les espaces naturels et agricoles participent à rendre le territoire attractif pour ses habitants et ses entreprises. Ils peuvent être aussi de véritables atouts économiques et accueillir des activités touristiques, sportives et de loisirs mais aussi des activités productives (filière bois, artisanat, production d’énergie, etc.).

5 contributions 0

Débat terminé
30 mai 2016 -11H22
Le dossier LNPN prévoit une ligne nouvelle entre Rouen et Yvetot pour un gain de temps de 5 minutes environ. Cette nouvelle ligne ferroviaire neutraliserait environ 400 ha de terres agricoles. Le tronçon de l'A150 entre Barentin et Yvetot a déjà neutralisé une importante surface agricole. Cette ligne aura un impact sur les communes de la métropole. Comment le PLA prendra en compte cette nouvelle ligne très contestée par les habitants de ces communes.
0
30 mai 2016 -12H40
Les espaces agricoles forment une grande part de l'économie en Normandie, y compris dans l'agglomération rouennaise. Cependant il me semble bénéfique pour l'environnement et l'économie d'impulser la production agricole respectueuse de l'environnement, sans pesticides. Cela améliorera considérablement la qualité des nappes phréatiques, de l'environnement et donc de la santé sur le territoire. Favoriser également la vente directe chez les agriculteurs serait un projet bénéfique pour le territoire, afin de valoriser la production agricole tout en rapprochant les habitants des agriculteurs.
0
D'ACCORD
13 juin 2016 -18H29
L'agriculture représente un des piliers de notre économie. Pour la préserver, une gestion durable doit être mise en place en sanctuarisant toutes les terres agricoles et en promouvant une agriculture qui préserve la santé des agriculteurs et des consommateurs.
0
sam.lef voir sa fiche
16 juin 2016 -16H35
En effet, il faut favoriser et valoriser des agriculture directe et propore, proche du consommateur et des habitant de la zone concerné. Les circuits court sont a privilegier pour une favoriser une economie locale, maintenir l'emploi et preserver notre nature. Pour cela le PLU doit proteger les zone agricole exishatantes, notaement celle proche des centre villes, comme le site du Hasard a Canteleu, comme cela a ete le cas pour le domaine des 2 lions
0
26 juin 2016 -18H59
Oui, il faut préserver au maximum les bonnes terres agricoles et maraîchères pour une production de proximité ; mais il convient que cela se fasse en agriculture respectueuse de l'environnement. C'est à ce prix qu'on pourra réconcilier les paysans et les riverains et renouer des liens (avec des journées portes ouvertes pédagogiques, de la vente directe ...).
0

Mes Outils de débat

Afficher en premier