16 Mars 2017

Eau et urbanisme

L’eau, une ressource protégée dans la ville de demain

Notre territoire est traversé par plus de 100 km de cours d’eau, qui ont façonné son relief, mais aussi son urbanisation. Au fil du temps, les quartiers d’habitations se sont développés autour de l’industrie, notamment textile, qui nécessitait d’importants besoins en eau, structurant ainsi le paysage urbain local.

Composante essentielle de notre territoire, l’eau est un sujet central des documents d’urbanisme, qu’il s’agisse du Plan local d’urbanisme (PLU) ou du Schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE). Les problématiques abordées concernent:

  • La réduction et la prévention du risque d’inondation:

– limiter voire interdire les nouvelles constructions dans les zones à risque

– imposer des règles de construction spécifiques

– prévoir des zones d’expansion des crues

  • L’approvisionnement en eau potable:

– protéger les captages souterrains de la pollution en privilégiant le classement de leurs implantations en zones naturelles

– anticiper les besoins en eau liés à l’accroissement de la population ou la création de nouveaux quartiers

  • La protection et la valorisation des cours d’eau:

– instaurer une bande inconstructible sur les berges, pour préserver la qualité de la ressource naturelle et garantir la circulation des espèces

– prévoir des voies de promenade et de découverte de la biodiversité, contribuant à la qualité du cadre de vie

  • La gestion des eaux de pluie:

– imposer des bassins de rétention dans les nouveaux quartiers, pour recueillir l’eau de ruissellement

– inciter les habitants à réutiliser l’eau de pluie, pour leurs besoins quotidiens ou l’irrigation du jardin

  • La défense de la biodiversité:

– protéger les zones humides et les mares qui abritent une faune et une flore variées, ainsi que des espèces rares

– développer la trame bleue, qui identifie tous les espaces en eau et leur mise en réseau

  • Les besoins en eau pour l’agriculture:

– sécuriser l’approvisionnement des exploitations agricoles, qui recouvrent un tiers du territoire métropolitain

ENVIE D’ALLER PLUS LOIN?

Dans le cadre de la journée Mondiale de l’eau et de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, la Métropole organise, avec l’associationIncroyables comestibles, une conférence sur l’alimentation et l’agriculture urbaine, intitulée «Métropole comestible, pourquoi pas chez nous?»

  • Rendez-vous mercredi 22 mars, au Panorama XXL– Quai de Boisguilbert, ROUEN, de 18h à 20h.

Pour plus de détails:www.metropole-rouen-normandie.fr